SOPHRO-ANALYSE ET MOUVEMENTS OCULAIRES

LA SOPHRO-ANALYSE

La sophro-analyse est une thérapie, synthèse de l'approche relaxologique et relationnelle de la sophrologie et de l'association libre chère à Freud. L'essentiel du travail consiste à retrouver puis désactiver les évènements significatifs qui ont marqué son enfance, évènements qui subsistent chez l'adulte sous forme de traces génératrices de souffrances.

Therapie sophroharmonie

Il s'agit d'un travail de recherche et de revécu (accepter et exprimer) des souvenirs qui comportent un élément refoulé (évènementiel, émotionnel, verbal ou symbolique).

Cette recherche est facilitée par l'hypermnésie (= augmentation de la mémoire), qui est facilité par le niveau sophro-liminal.

L'objectif du travail sophro-analytique est multiple :
Retrouver les évènements significatifs et marquants de notre histoire en favorisant les associations libres et ainsi l'accès aux souvenirs refoulés.
Libérer et accepter les traces émotionnelles des évènements difficiles ou douloureux retrouvés lors d'une séance de revécu.
Aider la personne à se projeter positivement dans son futur afin de mieux intégrer les acquis de la séance.
La grande découverte de Freud, c'est d'avoir démontré que le conscient ne représente que la partie visible de notre conscience. L'inconscient, la partie immergée, est en fait agissant tant qu'il demeure caché. En émergeant à la conscience, il cesse d'être agissant.
Sans cette mise en lumière, il nous poussse à agir, à choisir, à ressentir. Mieux le connaître, c'est aller vers plus de liberté, c'est renforcer le conscient pour plus d'autonomie.

Tout ce qui s'est inscrit de négatif dans le passé et qui n'a pas été conscientisé, exprimé ou accepté reste présent en nous et influe sur nos comportements, notre corps, nos émotions, souvent à notre insu.

Au fil des séances le patient va découvrir comment s'est structuré son problème, sa souffrance. Grâce aux associations, il établit des liens qui éclairent ses comportements ou difficultés présentes ; liens entre sa problématique actuelle et les évènements significatifs de son histoire. Il peut alors redéfinir ses modes d'action. Le travail sophro-analytique est obtenu grâce aux mouvements oculaires. Ceux-ci aident le patient à reculer dans son histoire et à se connecter aux évènements qui sont à l’origine de sa souffrance.

LES MOUVEMENTS OCULAIRES

Cette thérapie est actuellement reconnue comme étant la méthode la plus efficace et la plus rapide pour le traitement des traumatismes. Mais c'est également une technique "associative" qui permet la mise en lien d'un état émotionnel présent avec des souvenirs anciens, oubliés ou refoulés. Elle favorise la verbalisation et l'expression émotionnelle.
Elle occupe une place prépondérante en thérapie car elle permet -après avoir retrouvé un souvenir douloureux en séance de sophro-analyse de désactiver tous les aspects du traumatisme :
ce que la personne a vu
ce qu'elle a entendu
ce qu'elle a ressenti sensoriellement et émotionnellement
ce qu'elle a pu se dire intérieurement (pensées négatives, croyances, décisions sur sa vie future...)

Durant la séance, le cerveau met en route un système interne de traitement de l'information. Les émotions perdent de leur intensité. Les pensées ou croyances négatives sur soi-même se transforment en affirmations positives. Le souvenir s'éloigne car il est mis en mémoire à long terme.

Cette méthode est, par exemple, un moyen efficace pour faire le deuil d'un être cher disparu ou le deuil de tout autre aspect de la vie.

Les nombreuses prises de conscience tout au long du processus montrent qu'elle est une véritable neurothérapie.
Car il s'agit bien de permettre au cerveau de digérer l'évènement traumatique.
Le mouvement rythmique des deux yeux serait équivalent à celui qui a lieu spontanément pendant les rêves (la phase de sommeil dite rapid eye movement ou REM). Cette stimulation se répercuterait de manière complexe dans le cerveau, plus précisément dans sa partie la plus ancienne qu'on appelle cerveau limbique ou cerveau émotionnel.
Le thérapeute soumet le sujet à un stimulus sensoriel touchant les deux côtés du corps. Il s'agit de mouvements devant les yeux, de sons de chaque côté de la tête ou des tapotements sur les deux bras.

A l'heure actuelle, les scientifiques ne savent pas encore expliquer le phénomène des mouvements oculaires. Une des plus probables explications c'est que les mouvements des yeux observés durant le sommeil permettraient de retraiter les informations de la journée, dans le but de les stocker dans notre mémoire à long terme. Cela dit des fois suivant le traumatisme, les informations ne peuvent être en totalité "digérées", c'est pour cela que nous utilisons les mouvements oculaires en thérapie, pour pouvoir les traiter définitivement.
Les mouvements oculaires donnent au cerveau le moyen de faire ce qu'il n'a pas réussi à faire dans les heures, les jours ou les semaines qui ont suivi un évènement douloureux. Alors qu'en sophro-analyse, la priorité est donnée à la parole, en mouvements oculaires, c'est l'expérience de désactivation qui compte.